Conférenciers 2015

Louis Bélanger Louis Bélanger est professeur titulaire de science politique à l’Université Laval et directeur de l’Institut québécois des hautes études internationales (HEI). Spécialisé dans l’étude des relations internationales et de la politique étrangère, il est l’auteur de nombreuses publications sur les accords de libre-échange, la politique étrangère et commerciale canadienne, la coopération interaméricaine, les relations internationales du Québec et les revendications sécessionnistes.  M. Bélanger a par ailleurs été membre du Comité consultatif sur la sécurité nationale, qui fournit des avis confidentiels au Premier ministre du Canada, de 2007 à 2010. Il a siégé à la Commission d’examen des plaintes concernant la police militaire du Canada de 2007 à 2011. Diplômé de l’Université Laval (PhD, 1996), Louis Bélanger a également fait des études slaves (concentration polonaise) à l’Université d’Ottawa.

honorable Lawrence CannonL’honorable Lawrence Cannon est ambassadeur du Canada en France depuis 2012. Auparavant, M. Cannon fut un membre influent du Cabinet de M. Harper, ayant servi de 2008 à 2011 comme ministre des Affaires étrangères. À ce titre, il a notamment participé au réchauffement des relations  diplomatiques entre le Canada et la Chine, à la préparation des sommets du G8 et du G20 de 2010 au Canada, à l’amélioration des relations diplomatiques et commerciales avec les États-Unis, et à la transition entre la mission de combat des Forces armées canadiennes en Afghanistan et la mission d’entraînement des troupes afghanes. M. Cannon est titulaire d’une Maîtrise en Administration des affaires de l’Université Laval et d’un Baccalauréat ès Arts du Collège Loyola de Montréal.

Alain Chouet Alain Chouet est ancien chef du Service de renseignement de sécurité de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). Diplômé en droit, science politique et langues orientales, Alain Chouet a fait toute sa carrière dans les services de renseignement français, alternant affectations à l’étranger (Liban, Syrie, Maroc, Genève-ONU, Bruxelles) et postes de responsabilité à l’administration centrale. Spécialiste des problèmes de sécurité dans le monde arabe et islamique, il a été consultant du Centre d’Analyse et de Prévision du Ministère français des Affaires étrangères. M. Chouet est l’auteur de nombreux ouvrages et articles dans les revues spécialisées : Maghreb-Machrek, Questions internationales, Politique étrangère, Revue de défense nationale, Questions d’Europe, Cahier de l’Orient, etcIl a publié Au cœur des services spéciaux : la menace islamiste, fausses pistes et vrais dangers, éditions La Découverte, 2013.

Ariel ColonomosAriel Colonomos est directeur de recherche au CNRS (CERI). Ses travaux portent sur les normes des relations internationales (La Morale dans les relations internationales – Rendre des comptes, Odile Jacob, 2005), l’éthique de la guerre (Le Pari de la guerreGuerre préventive, guerre juste ?, Denoël, 2009) et le rôle des prédictions en politique internationale (La politique des oracles – Raconter le futur aujourd’hui, Albin Michel 2014). Il enseigne à Sciences Po et a été professeur associé à l’Université Columbia.

Jean- François DaguzanJean- François Daguzan, est directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) à Parisprofesseur associé à l’Université de Paris II Panthéon-Assas, et président du conseil scientifique de l’institut Choiseul. Il est directeur de la revue Maghreb-Machrek et rédacteur en chef (co-fondateur) de la revue Géoéconomie ; il a fait partie des cofondateurs de la revue Monde ChinoisParmi ses ouvrages, on notera, Guerre et Economie (direction avec Pascal Lorot), L’Harmatan, Paris, 2004 ; Terrorisme(s) abrégé d’une violence qui dure ; Les Forces armées arabes et Moyen-orientales après les printemps arabes (direction avec Stéphane Valter) ; La fin de l’Etat-nation ? De Barcelone à Bagdad (à paraître en juin 2015). Il est également l’auteur de nombreux articles sur les questions de défense et de sécurité en science politique et relations internationales..

Charles-Philippe DavidCharles-Philippe David est titulaire de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques et professeur titulaire au département de science politique à l’Université du Québec à Montréal. Spécialiste de la stratégie, de la défense, des conflits et des missions de paix, de même que de la politique extérieure américaine, il est récipiendaire du prix Vanier-McLaughlin, remis annuellement par le Collège militaire canadien à un chercheur qui s’est particulièrement distingué dans le domaine de la stratégie et de la sécurité. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Au sein de la Maison-Blanche. De Truman à Obama, la formulation (imprévisible) de la politique étrangère des États-Unis ; et La guerre et la paix : approches et enjeux de la sécurité et de la stratégie. M. David détient un doctorat en politique et affaires internationales de l’Université Princeton.

Louise FréchetteLouise Fréchette, diplomate de carrière, a été vice-secrétaire générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) de 1998 à 2006. Dans ces fonctions, Mme Fréchette agissait en appui au secrétaire général dans l’ensemble des responsabilités exécutives et de représentation de l’ONU. Elle a notamment présidé le Comité directeur sur les réformes et la politique de gestion ainsi que le Conseil consultatif du Fonds des Nations Unies pour les partenariats internationaux (FNUPI). Mme Fréchette a joint le Ministère canadien des Affaires étrangères en 1971. Elle a notamment servi comme ambassadrice du Canada en Argentine, en Uruguay et au Paraguay (1985-1988), ambassadrice et représentante permanente du Canada aux Nations Unies, sous-ministre associée des Finances du Canada (1992-1994) et sous-ministre de la Défense nationale du Canada (1995-1998).

Martin Imbleau Martin Imbleau est vice-président, Développement de l’entreprise et énergies renouvelables à Gaz Métro. Il est responsable de l’identification et la gestion d’opportunités d’affaires stratégiques, de même que des énergies renouvelables, ainsi que de la réalisation des projets majeurs. À l’emploi de Gaz Métro depuis 1996 et nommé vice-président en 2005, M. Imbleau a occupé les fonctions de vice-président au développement des affaires, à l’approvisionnement gazier, au transport et à l’exploitation. Il a entrepris son parcours professionnel comme conseiller où il a œuvré à de nombreux projets et missions en droit international des droits de la personne. Il a publié plusieurs ouvrages et articles sur ces questions. Il préside le conseil d’Écotech Québec et siège à plusieurs conseils d’administration dont ceux de Forces Avenir et d’Avocats sans frontières Canada. Il est également membre du comité de direction et co-concepteur de la Chaire HEC en gestion de l’énergie et membre du comité de direction de la Chaire Raoul-Dandurand.

Jean-Baptiste Jeangène VillemerJean-Baptiste Jeangène Villemer, docteur en science politique et en philosophie, juriste, est chargé de mission « Affaires transversales et sécurité » au Centre d’Analyse, de Prévision et de Stratégie du Ministère des Affaires étrangères (France). Il était auparavant boursier postdoctoral Banting à la Faculté de droit de l’Université McGill. Membre de l’Institut international de droit humanitaire de Sanremo, il enseigne désormais les relations internationales, l’éthique et le droit de la guerre à Sciences Po Paris, à l’Ecole de Guerre et à l’Université catholique de Louvain. Il est l’auteur d’une quinzaine de livres, dont Pas de paix sans justice ? Le dilemme de la paix et de la justice en sortie de conflit armé ; La Guerre au nom de l’humanité. Tuer ou laisser mourir ; Ethique des relations internationales et Erythrée, un naufrage totalitaire.

Stéphane Jobin Stéphane Jobin est directeur programme et chef adjoint du Groupe de travail pour la stabilisation et la reconstruction au Ministère des Affaires étrangères, Commerce et Développement (MAECD). Il a travaillé comme avocat à Montréal avant d’entrer au MAECD en 1991. Il y a occupé les postes d’avocat à la Direction du droit économique, de directeur adjoint responsable des aspects politiques du G8, de directeur du programme de Partenariat mondial pour la lutte contre les armes de destruction massive, et de directeur des relations avec les États-Unis et le Mexique. M. Jobin a été affecté deux fois à l’Ambassade du Canada à Tokyo, d’abord aux Affaires publiques et ensuite comme chef de la Section politique.

Jean-François LépineJean-François Lépine, journaliste émérite, est maintenant analyste international, conférencier et associé, communications et affaires gouvernementales, au sein de Avistra International Inc. Il est aussi président de l’Observatoire sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord de la Chaire Raoul-Dandurand de l’UQAM. Grand reporter international pour la Société Radio-Canada et CBC à Pékin, Paris et Jérusalem de 1982 à 1990, il est reconnu comme un analyste et un communicateur hors pair. Depuis 1990, il a présenté plusieurs émissions d’affaires publiques à succès, à la télévision de Radio-Canada,  dont Enjeux, Le Point, Zone libre, et plus récemment le magazine d’information internationale Une heure sur Terre, qui était aussi diffusé sur TV5 Monde. L’excellence de son travail, autant comme reporter qu’animateur, a été reconnue par de nombreux prix.  M. Lépine a été nommé Officier de l’Ordre du Canada, en juin 2012.

Marc Lortie Marc Lortie est ancien ambassadeur du Canada en France (2007-2012), en Espagne (2004-2007), et au Chili (1993-1997). Il a œuvré au sein de la diplomatie canadienne pendant plus de 41 ans. Il est un diplômé en sciences politiques de l’Université Laval (1971).

 

 

Georges MalbrunotGeorges Malbrunot, grand reporter au Figaro, est spécialiste du Moyen-Orient où il se rend depuis 25 ans. Il rentre d’ailleurs d’Irak et du Koweit. Il a été correspondant, d’abord à Jérusalem (19942002), puis à Bagdad (20032004), où il a été détenu avec Christian Chesnot pendant 124 jours par un groupe armé salafiste. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le conflit israélo-palestinien, l’Irak, Al Qaida, le Qatar, dont le dernier, co-écrit avec Christian Chesnots’intitule: Les chemins de Damas, le dossier noir de la relation franco-syrienne. Auteur de plusieurs scoops, parmi lesquels la piste chiite dans l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais Rafik Haririles contacts secrets entre la France et le Hamas, ou encore les médecins français ayant soigné Saddam Hussein, il est également l’auteur du blog De Bagdad à Jérusalem, l’Orient indiscret au Figaro.

Frédéric MérandFrédéric Mérand  est directeur du Centre d’études et de recherches internationales (CÉRIUM) et professeur agrégé de science politique à l’Université de Montréal. Après avoir travaillé comme conseiller en politiques au Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international, il a occupé plusieurs fonctions à l’Université de Montréal, dont celles de directeur du Centre d’études sur la paix et la sécurité internationale et de directeur du programme de maîtrise en science politique. Il demeure responsable du centre d‘excellence sur l’Union européenne. Auteur de nombreux ouvrages sur la sécurité européenne, les politiques de défense et l’Union européenne, dont European Defence Policy: Beyond the Nation State, il est également rédacteur adjoint de la revue Politique européenne. M. Mérand détient un doctorat de l’Université Berkeley.  

Pierre-Olivier PineauPierre-Olivier Pineau est professeur titulaire au département des sciences de la décision à HEC Montréal et titulaire de la Chaire de gestion du secteur de l’énergie depuis décembre 2013. Il est un spécialiste des politiques énergétiques, notamment du secteur de l’électricité. Sa recherche porte sur l’intégration des marchés de l’électricité au Canada et dans le monde, ainsi que sur les approches optimales pour équilibrer production et consommation d’énergie. M. Pineau a travaillé en Finlande, au Pérou et au Cameroun sur les questions de politique énergétiques. Il est membre du comité éditorial de la International Journal of Energy Sector Management et siège au conseil d’administration de l’Association canadienne d’économique de l’énergie. Il a aussi été professeur à l’Université de Victoria de 2001 à 2006. M. Pineau détient un doctorat de HEC Montréal. 

Rana SamahaRana Samaha est directrice recherche et conseil, la branche indépendante et supplément dédié à la recherche et à l’analyse de Energy Intelligence. Dans le cadre de cette mission, elle conseille compagnies et institutions dans l’industrie de l’énergie sur les diverses questions /problèmes de pétrole, gaz, politique énergétique et développement économique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Mme Samaha dirige une équipe d’analystes basés à Beyrouth et Dubaï. Avant de rejoindre Energy Intelligence, Mme Samaha a occupé la fonction d’économiste au sein du Programme des Nations Unis pour le Développement et du Ministère libanais de l’Économie et du Commerce. 

Marco SassòliMarco Sassòli est professeur de droit international public à l’Université de Genève et directeur du Département de droit international public et organisation internationale. Entre 2001 et 2003, il a enseigné la même matière à l’UQAM, où il reste professeur associé. M. Sassòli a travaillé, pendant 13 ans, pour le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), à Genève, au MoyenOrient et en ex-Yougoslavie. Pendant un congé scientifique en 2011, il a été à nouveau délégué du CICR, au Pakistan. Il a présidé de 2004-2013 le conseil de fondation de l’Appel de Genève, une ONG engageant des groupes armés à respecter des règles humanitaires. Il est membre (et membre alternant du Comité exécutif) de la Commission internationale de juristes. M. Sassòli a publié sur la théorie des sources du droit international, sur le droit international humanitaire, des droits de l’homme, pénal et sur la responsabilité internationale des États et d’autres acteurs.

Pierre Seïn PyunPierre Seïn Pyun est vice-président aux affaires gouvernementales à Bombardier Inc. Avocat de formation, il dirige les activités canadiennes de relations gouvernementales et ses secteurs d’activité aéronautiques et de transport sur rail. Ayant occupé différents postes au sein du gouvernement fédéral du Canada depuis 1998, M. Pyun possède une solide expérience en commerce international. Plus récemment, il a géré les pratiques du secteur ainsi qu’élaboré et déployé des stratégies commerciales mondiales pour le gouvernement canadien à Ottawa. Auparavant, M. Pyun a été diplomate canadien en Chine de 2001 à 2009, où il a notamment été délégué commercial principal de l’Ambassade du Canada à Beijing. Diplômé en common law et en droit civil de l’Université McGill, il détient un certificat en commerce international de l’Université de Montréal. 

Guy TailleferGuy Taillefer est journaliste depuis une trentaine d’années. Correspondant à la colline parlementaire à Ottawa à la fin des années 1980, il est à l’emploi du quotidien Le Devoir depuis le début des années 1990, où il a été chef de pupitre avant de s’arrimer à la section internationale. M. Taillefer a par exemple vécu deux ans au Mexique au début des années 2000 à titre de correspondant pour Le Devoir, avant de partir pour l’Inde où il a passé le plus clair des cinq dernières années à tenter de décrire cette extraordinaire expérience qu’est la démocratie indienne. Il est de retour à Montréal depuis quelques mois et agit à titre d’éditorialiste au Devoir. M. Taillefer a fait des études en littérature à l’UQAM et l’Université McGill.

Éric ThérouxÉric Théroux est sous-ministre adjoint Politiques, affaires francophones et multilatérales au Ministère des relations internationales et de la francophonie (MRIF). Au cours de sa carrière, M. Théroux a notamment œuvré comme Directeur des affaires juridiques pour les ministères du Développement économique, de l’Innovation et de l’exportation, des Relations internationales, du Tourisme et des Affaires intergouvernementales canadiennes (1999-2006). Il fut également Directeur général des affaires multilatérales et des engagements internationaux au Ministère des relations internationales (2006-2010). M. Théroux a ainsi participé à plusieurs négociations internationales et intergouvernementales, notamment à l’UNESCO, en relations économiques internationales, et au sein de la francophonie. Il est diplômé en droit de l’Université de Montréal, membre du Barreau du Québec et avocat depuis 1987. M. Théroux est également détenteur d’une maîtrise en droit de l’Université de Londres (London School of Economics and Political Science).